DESANA (invité): ça sent les vieux souvenirs et les odeurs de tabac froid.

Podcast #220

 

 

Ça sent les vieux souvenirs. Les odeurs de tabac froid. Les verres de jaja. La balade est introspective avec Desana. Il y a de la nostalgie. Des images en noir et blanc. Que ce soit le grain ou le gain: tout est saturé. Comme autant de moments forts ingurgités qu’il fallait absolument déverser. Et fixer.

Desana, prononcez d’ailleurs « Dé-zana », c’est un patronyme qui résonne comme patrimoine. L’exercice est nouveau pour Benjamin, zicos Bisontin. Fini l’époque où c’était presque facile de se planquer derrière sa guitare et faire la taf en groupe (avec The Tiger Theory, Shoot The Singer ou encore Tennisoap). Dans Desana, il compose les parties de guitare, écrit les textes, chante, enregistre l’album… Bref, porte le projet à bout de bras en hommage à sa grand-mère qui tenait cette guinguette dans la région dans les années 30. Cette histoire, il la partage avec Stéphane à la batterie et puis surtout avec un public qu’il compte bien toucher.

Desana a sorti son 1er album « The Enemy of The Year » le 25 novembre 2016. Un disque fait avec le cœur et les moyens du bord. Pas question ici de grosse artillerie pour faire sonner son blues psyché, son rock un peu gras. Benjamin aurait pu le faire, oui, mais pas là. Desana joue sur la corde sensible, celle désaccordée, mais qui vibre encore.

On a confié la prog. de cette émission à Benjamin qui évoque également la genèse du projet.


Playlist
  • PIXIES – Um Chagga Lagga (Head Carrier, Pixies Music, 2016)
  • DESANA – It’s All Right (The Enemy of the Year, 2016)
  • MUGISON – Mugiboogie (Mugiboogie, Ipecac Recordings, 2008)
  • DEUX FURIEUSES – Kill Us (Tracks of Wire, 2016)
  • JON SPENCER BLUES EXPLOSION – Sweet ‘N’ Sour (Plastic Fang, Matador Records, 2002)
  • REIGNWOLF- Electric Love (Live On KEXP, 2012)
  • DESANA – Use Me Up (The Enemy of the Year, 2016)
  • JAPANDROIDS – Near To The Wild Heart Of Life ( Near to the Wild Heart of Life would, ANTI-, 2017)
  • JAKE LA BOTZ- Hungry Again (Put Me in a Hole) (Sing This To Yourself, Charnel Ground Records, 2008)
  • ELECTRIC EEL SHOCK – Iron Man (Spooky Records, Beat Me, 2005)
  • NICK CAVE & THE BAD SEEDS – Get Ready for Love (Abbatoir Blues, Mute Records, 2004)
  • FLIPPER – Ha ha ha (Love Canal / Ha Ha Ha 7’, Subterranean Records, 1981)
  • TENNISOAP – Beach’s Son (Give me Six Or Give Me One, 2008)
  • THE ROLLING STONES – Can’t You Hear Me Knocking (Sticky Fingers, Rolling Stones Records, 1971)
  • SUPER UNISON – Losing You (Auto, Deathwish Inc., 2016)
  • DESANA – The Enemy (The Enemy of the Year, 2016)
  • MARK LANEGAN – The Gravedigger’s Song (Blues Funeral, 4AD, 2012)
  • LACK – 5 o’clock in the evening (Be There Pulse, Play/Rec, 2005)
  • THEM CROOKED VULTURES – No One Loves Me & Neither Do I (Them Crooked Vultures, DGC/Interscope, 2009)

Le Cri du Lynx – 220 – 19/11/2016 – Avec Jérémy – Émission diffusée sur Radio Campus Besançon 102.4FM

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s